Cette année, Regards sur Cours aura lieu les 29, 30 et 31 mars 2019. Heures d’ouverture 11h-19h, entrée gratuite.

CONTRE VENTS ET MARÉES, UN THÈME INSPIRANT

Cette métaphore qui fait allusion au marin bravant marées et vents contraires pour faire avancer son bateau est particulièrement adaptée au statut insulaire de Gorée. Elle est à l’image de l’homme debout surmontant les obstacles de la vie, ce qui est le fondement même de la condition humaine. Elle peut aussi être l’image de l’artiste face à sa création, face aux défis du monde de l’art et au défi de la mondialisation. En wolof, l’expression « Naq réerul Boroom » signifie « La victoire est au bout de l’effort ».
Ce thème fut d’ailleurs particulièrement inspirant, car il suscita nombre de candidatures parmi lesquelles furent choisis une soixantaine de plasticiens, peintres, sculpteurs, photographes, designers et bijoutiers.

EXPOSITION PHARE AU CENTRE SOCIOCULTUREL : CAMARA GUEYE ET  SOLY CISSE

image002Camara Gueye

« La victoire au bout de l’effort » sied particulièrement à Soly Cissé dont les dernières créations témoignent de son combat sur la vie mené ces trois dernières années, devenant lui même une de ces créatures qu’il libère de ses fonds noirs. Il sied aussi à Camara Gueye dont la création est un perpétuel renouvellement.

L’exposition phare sera organisée avec la participation en tant que critique de Salimata Diop, qui s’était déjà investie lors des derniers Regards sur Cours avec une intégration remarquée d’œuvres de Bruce Clarke au magnifique décor de l’ancien Relais de l’Espadon.

image001

Soly Cissé

INAUGURATION D’UNE EXPOSITION DE LA FONDATION DAPPER

À l’occasion de Regards sur Cours 2019, la Fondation Dapper présentera sur la place face à l’église et jusqu’au 28 avril, “Vivre !”, une exposition collective de photographies. Désireuse de faire découvrir de nouveaux talents, la Fondation Dapper a lancé un appel à candidatures sur le thème “Contre Vents et Marées”, proposé par Regards sur Cours 2019 et sélectionné une quinzaine de photographes parmi plus de 300 dossiers. L’exposition comprendra des sous sections thématiques qui abordent les questions sociales, l’environnement, l’introspection, le questionnement et l’exil.